Avec la certification de la société réunionnaise BHL, CEPA Certified fait son entrée dans l’Océan Indien!

Membre de la CS3D (1ère entreprise à la Réunion) depuis la fondation de l’entreprise en 1986, BHL s’investit depuis ses débuts dans une gestion favorisant l’environnement et la sécurité la conduisant tout naturellement à l’obtention de certifications vérifiées par des tiers. Son palmarès à ce jour :

  • 1996: Certification traitement anti-termites CTBA (1ère entreprise à la Réunion)
  • 2006: Gestion des déchets avec la STAR (1ère entreprise à la Réunion)
  • 2009: Formation EDIALUX : Lutte ciblée et raisonnée contre les insectes nuisibles
  • 2013: Certifiée niveau 1 environnement au CTBA
  • 2013: Certification CERTYPHITO (VERITAS)
  • 2014: Certifiée niveau 2 environnement au CTBA
  • 2015: Certifiée niveau 3 environnement au CTBA (1ère entreprise à la Réunion)
  • 2016: Certification QSE (ISO 9001 – ISO 14001 – OHSAS 18001)
  • … Et finalement, en juillet 2016, BHL est auditée par Bureau Veritas France et obtient la certification CEPA Certified (1ère entreprise à la Réunion)

« Nous avons été sensibilisés à la nouvelle norme CEPA lors d’une journée technique de la CS3D à Strasbourg et avons très vite compris qu’elle deviendrait le standard de compétences dans la lutte antiparasitaire » nous raconte Bernard Massain, Directeur Général de BHL. « Pour notre entreprise cette nouvelle certification est en phase avec les valeurs que nous voulons transmettre sur la santé publique, l’environnement et la professionnalisation permanente de notre métier » conclut-t-il.

Depuis l’été de 2015, tout comme BHL à la Réunion, plus de 140 entreprises dans 25 pays ont décidé de s’engager et ont obtenu la certification CEPA Certified. La détermination de CEPA et de ses membres de continuer à promouvoir ce projet contribuera à la réalisation d’une vision long terme qui a pour but de s’assurer que le secteur soit reconnu dans sa volonté de protéger de manière responsable les citoyens européens et l’environnement dans lequel ils vivent contre des risques pour la santé publique.